Habiter dans une bâtisse historique brugeoise

Qui pense à Bruges, songe immédiatement à un bouillonnement culturel, ainsi qu’à une multitude de musées, marchés, livres et bibliothèques - sans oublier bien évidemment la dentelle. Mais l'architecture brugeoise n'est pas en reste, comme en témoignent d'innombrables bâtisses remarquables.

Découvrir Bruges de différentes manières

À Bruges, les visiteurs peuvent choisir parmi toute une panoplie de possibilités de déplacement, qu’il s'agisse du vélo, du bus ou du bateau. Mais la   calèche reste bien évidemment le mode de transport le plus populaire parmi les touristes. Elle permet en effet une découverte chaque fois différente de la ville. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est impossible de s'ennuyer à Bruges.

Bruges, une ville historique 

La marche est bien évidemment aussi un moyen idéal pour flâner dans les nombreuses ruelles agréables et pour déambuler sur les charmants marchés. Sans oublier les canaux, bien évidemment. Le Canal (De Reie), qui constitue l'artère principale de Bruges, traverse la ville pour atteindre la Dampoort depuis le Minnewater. Tout en se promenant, les visiteurs peuvent bien évidemment aussi prendre le temps d'admirer les nombreux joyaux architecturaux.  Durant les 12ème et 13ème siècles, Bruges est devenu un centre de négoce ; de nos jours, la ville tire toujours profit de cette fonction marchande, qui a connu son apogée au cours des 14ème et 15ème siècles.

Un riche patrimoine architectural a été conservé

Bruges compte de très nombreux bâtiments historiques - tant publics que privés – regorgeant de richesses architecturales. Elle le doit à un riche passé d’esthétisme et de culture architecturaux, ainsi qu'à une attention précoce portée à la conservation de ce patrimoine.

Dès la fin du 19ème siècle, l'architecte municipal Delacenserie a prôné la reconstruction de Bruges en style médiéval, de très nombreuses façades étant ainsi restaurées de fond en comble à cette époque. Après la Deuxième guerre mondiale, l'architecte municipal Koekelbergh a permis l'émergence d'un style classique. Au 20ème siècle, divers projets de restauration de façades et de bâtiments du centre-ville ont été menés et plusieurs bâtiments ont été classés comme monuments protégés. 

L'architecture romane est également présente dans la ville, et notamment dans les bâtisses religieuses. Les immeubles privés témoignent souvent de l'utilisation de la pierre de Tournai. C’est du 18ème siècle que datent également les influences françaises, lesquelles se sont exprimées par des finitions en pierre de taille pour les bâtiments de standing. Le bâti de la fin du 18ème siècle a quant à lui été marqué par une empreinte manifeste laissée par le classicisme. Le style néo-brugeois - qui a servi de référence pour l'érection de très nombreuses façades - se caractérise par une préférence pour l'interprétation locale du néogothique.

Une volonté de préservation de remarquables bâtiments architecturaux a été observée à la fin du 19ème siècle. La ville a toujours conservé et cultivé cette volonté, ce qui permet de nos jours d’admirer toute une multitude de bâtisses historiques. Le style néogothique apporte une plus-value majeure au patrimoine immobilier. Par ailleurs, le centre de Bruges est reconnu comme ville médiévale et patrimoine culturel.

Plongez-vous dans notre offre de villas et appartements remarquables et étonnants qui sont à vendre à  Bruges et découvrez pourquoi Bruges continue de captiver.

 

Ce site utilise des cookies! Plus de détails sur nos cookies peuvent être trouvés dans notre couvercle de cookie