L'église des Dominicains à Knokke

L'église des Dominicains à Knokke est également connue sous le nom de ’t Zoutekerkje : la petite église du Zoute. Construite en 1925, on peut s'y rendre en marchant depuis la digue. On pénètre dans l'église par un portail qui mène à une agréable cour intérieure.

Les saints honorés dans l'église des Dominicains de Knokke

À l'origine, Saint-Philippe était le saint-patron de l'église. Mais celle-ci a été dédiée à Notre-Dame du Rosaire en 1936.  L'église doit son nom à Saint-Dominique. D'autres saints dominicains et personnalités importantes y sont également représentés, y compris  Rosa de Lima, Catherine de Sienne et  Thomas d'Aquin. Diverses expositions y sont régulièrement organisées. Les différentes célébrations invitent à la contemplation.

L'église des Dominicains porte le nom de Dominique

Jadis, Dominique partit comme missionnaire en Scandinavie. Au Languedoc, contrairement aux autres moines, il s'en fut prêcher en toute simplicité. Cette approche lui valut un grand succès. Au début du 13e siècle, il reçut l'autorisation de fonder son propre ordre, les Dominicains.

Les frères de cet ordre international partirent étudier la théologie dans le monde entier ; l'accent étant donc mis sur l'étude. La tâche principale de l'ordre était la prédication et le pastorat. Quand Dominique tomba malade, il renonça à la direction de son ordre. Peu après, il mourut. Il fut canonisé en 1234. Sa fête est le 8 août.

Un charmant lieu de rassemblement à Knokke

L'église des Dominicains à Knokke doit son existence à l'importance du tourisme dans cette station balnéaire à la mode. C'est ainsi que l'Association pour le service et l’entretien du culte catholique au Zoute, comptant Maurice Lippens parmi ces membres, décida de construire l'église. Conçue par Joseph Viérin en style néo-roman rural, c'est désormais un bien classé.

D'un point de vue architectural, l'église se fond de manière heureuse dans son environnement. Avec ses murs blancs et ses tuiles rouges, elle est parfaitement assortie aux villas et maisons de vacances, dont les caractéristiques sont similaires. Le clocher est un clin d'œil aux vieux clochers de Knokke-Dorp et de Heist.

L'église ne dispose que de 360 places assises, ce qui est vite insuffisant, en été, pour accueillir les nombreux vacanciers. Ceci explique qu'un jardin-intérieur ait aussi été prévu. Des messes sont organisées dans la cour carrée, ainsi que des performances théâtrales et des concerts. Elle est entourée par une galerie formée d'arcs et de colonnes. Au milieu du jardin intérieur se trouve une statue de Notre-Dame du Rosaire.

Pour l'aménagement des lieux, Viérin a collaboré avec l'artiste Jules Fonteyne. L'accent est à nouveau mis sur la sobriété, si l'on excepte la mosaïque de Sainte Thérèse de Lisieux par Anton Molkenboer et le calvaire d'Émile Raes. Sur le côté nord du chœur, une tribune abrite un orgue. Les vitraux sont ornés du blason des donateurs : des familles et habitants illustres de Knokke.

Le chœur dominicain se charge de l'animation musicale

Les pères dominicains assurent la liturgie, depuis la fondation. La Schola Gregoriana Dominicana a été fondée en 1988 par Jacques Maertens. Le répertoire du chœur comprend des chants grégoriens et des motets polyphoniques, qu'on peut parfois écouter lors de concerts internationaux.

Les personnes désireuses d'entendre la Schola Gregoriana Dominicana peuvent se rendre tous les dimanches à l'église des Dominicains de Knokke pour la célébration. Pendant la messe de 11 heures, on peut venir écouter des chants grégoriens. Le chœur organise aussi un concert de Noël dans l'église des Dominicains, le dimanche 21/12/14 à 16 h. 

Ce site utilise des cookies! Plus de détails sur nos cookies peuvent être trouvés dans notre couvercle de cookie